Recherche aide  
  Accueil > Le Raux St Véran

A Proximité
sites proches -2km
hébergement
Les hôtels
Les gîtes et refuges
Les campings
chambre d'hôte
meublés
Géographie
Villes et villages
Les Lacs
Cols
Sommets
Activités d'été
circuits été
Randonnées pédestres
Escalade
VTT
Cheval,animaux
musées et curiosités
Autres activités
Activités d'hiver
circuits hiver
Ski de Randonnée
Ski de fond
Raquette
musées et curiosités
Autres activités
Photos
Randonnée virtuelle
Album photos
Vues d'ailleurs
Planche contact
Proposer une photo
Espace membre


Le Raux St VéranLe Raux St Véran - St Véran : Catégorie: village ou lieu dit fiche f550  (10048 hits)
Fiche gérée par Christophe Antoine Fiche Validée
 
Approche, locatisation, cartes:
 
carte
A proximité : Le Raux St Véran
Secteur: St Véran
Localisation sur la carte régionale ou Google Map
<- Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte



AUTRES CARTES :

Carte locale

Carte historique de
Cassini

Photos satellite
Landsat
Description:
 

Son histoire (St Véran) :

A 2040 mètres, Saint Véran est la plus haute commune d'Europe. Elle tient son nom de Véran, ermite devenu archevêque de Cavaillon qui, au VIème siècle, réussit là où des dizaines de guerriers avaient échoué en perdant la vie dans la gueule d'un terrible dragon. Il l'empoisonna et, celui-ci hurlant de douleur depuis le Vaucluse, se traîna dit-on, sanglant, le long de la Durance et vint mourir dans l'Aigue Blanche. Les bergers transhumants de Provence vinrent annoncer la nouvelle comme dans les six autres villages traversés par ce dragon blessé qui, tous, reçurent le nom de Saint Véran.

275 habitants peuplent aujourd'hui (2002) ce village qui en connut 870 à son maximum, semble-t-il en 1886. Les bêtes sont plus nombreuses que les hommes : 70 bovins (500 autrefois) et 200 bovins transhumants ; 500 ovins et 2500 ovins transhumants l'été.

Le village, en entier sur la pente de schiste, se traverse d'abord dans ses hameaux de la Chalp (1774 m.) et du Raux (1930 m.). Le hameau principal le Travers se visite à pied (la circulation interne est réglementée).

Les quartiers, autrefois isolés, sont encore identifiables. On avait tenu à leur séparation contre les risques d'incendie (en 1526, le Travers aurait entièrement brûlé, ainsi que le Raux en 1882). Ces quartiers sont, Peyrebelle (avec le temple), le Villard, plus à l'Est, la Ville (avec l'église), le Châtelet, les Forannes ; chacun avait sa fontaine, son four à pain.

Les maisons de bois constituent un vrai musée de maisons, même si elles ont été modifiées, ici et là, pour le tourisme. Au dessus des portes, le nom du propriétaire, en initiales (EMFE = Etienne Marrou fils d'Etienne, par exemple) précédées parfois de W (longue vie à), avec la date de construction ou de réparation. La plupart sont postérieures à 1750. On trouve sur certaines le calendrier révolutionnaire.

Le premier hôtel (Beauregard) date de 1934 ; le premier téléski, de 1936 ; le village peut aujourd'hui accueillir, en hôtels et gîtes, 1400 personnes. "Montjoie", construit en 1937 par l'architecte Couelle, et remonté, chevillé avec d'anciennes poutres, devait donner le départ, à une "haute route des neiges".

Les fêtes (St Véran) (haut page):

  • 16 juillet et 8 septembre : pèlerinage à la chapelle de Clausis (depuis 1846).
  • Festival d'astronomie au mois de mai.
Bibliographie (St Véran) (haut page):

  • Le village de Saint-Véran, monographie d'une commune de haute montagne. Paris, 1910, 12 p.
  • "Monographie de St-Véran", Abbé Berge, 1928, Laffitte reprints 1980.
  • "St-Véran", Andrée Lantier, ed. Serre 1983
  • "Une mémoire de Saint Véran", Claude Arnaud, Le monde alpin et rhodanien 1983.
  • Pierres sculptées à St-Véran. Andrée Lantier, éd. Bilboquet 1993
  • "St-Véran, zone de protection du patrimoine architectural et urbain", Claude Perrot - ed. Elisud 1991.
  • Etude de démographie historique : Saint-Véran-en-Queyras, Martine Espagnet, (1713-1815), Mémoire de maîtrise, Paris, 1976.
Toute la bibliographie du Queyras :Bibliographie

Promenades alentour (St Véran) (haut page):

Le site de St-Véran, comme celui de Ristolas, est propice à des promenades de montagne, vers l'Italie.

  • La montagne de Beauregard, au dessus du village (1h30), la crête de Châteaurenard (2990 m) et l'observatoire (3 h) par la route de Clausis (embranchement à gauche) : on admirera le canal d'irrigation à flanc de montagne (de 11 km de long).
  • La Croix, sommet à 2301 mètres (1h30) qui permet, de l'autre côté de l'Aigue blanche, de bien voir St-Véran, ses maisons, bien alignées.
  • La Chapelle de Clausis (2399 mètres) construite en 1847 (2 h) et le lac d'Emblanche (encore 30') au pied des grands sommets et des cols (Chamoussière 2884 mètres, vers la vallée d'Agnel; les cols de St-Véran (2884 mètres) et du Blanchet (2897 mètres) vers l'Italie ; le col de la Noire (2955 m), vers la Haute Ubaye. On passera, un peu avant Clausis, par la mine de cuivre exploitée déjà par les romains (Voir p53 et 54)
A voir (St Véran) (haut page):

Pour bien visiter Saint-Véran un dépliant est en vente.

  • Le temple, 1804 (ne se visite pas). (En 1861, 120 protestants, 780 catholiques).
  • L'église dont le porche, refait en 1957, comporte deux colonnes sur des lions. Détruite pendant les guerres de religion, elle fut reconstruite entre 1645 et 1683. Le rétable a été réalisé par deux artisans italiens en 1684. En 1956, autour de leur curé, les habitants sculptèrent des statues et un chemin de croix en bois.
  • Les fontaines en bois à chaque quartier, les cadrans solaires.
  • Les croix de mission avec tous les instruments de la Passion construites après 1900. (voir photo p.67).
  • Musée de St-Véran à l'Ouest du village dans la plus ancienne maison de St-Véran.. Deux outils nouveaux pour une bonne compréhension de St-Véran : un dépliant de visite pas à pas, en boucle complète et un musée ouvert en 1994 dans le quartier des Forannes à l'Ouest du village.

randonnée & promenade autour de Le Raux St Véran - St Véran
promenades & randonnées

Conseils & compléments(haut de page):
 
  • saintveran.com
  • météo
  • Conseils & avertissements
  • Caches à proximité (Géocaching: une activité entre chasse au trésor utilisant un gps et course d’orientation qui fera la joie des petits et des grands.
  • Penser à consulter les publications et blogs , les commentaires, le forum pour y trouver des informations complémentaires (rubrique "recherche sur le site" à gauche)

Les commentaires (haut de page):
  actualiser la page
pas de commentaire actuellement, pourquoi pas le votre ?

carnets de voyage ou rando, ou publications associées (haut de page):
 
Proposer ici votre : publication - Actualité/infos - carnet de rando ou visite - aide


pas de publication pour cette rubrique et les critères demandés
Recherche par google
un quartier de  St Véran vu depuis la route au dessus du Raux. (c) Christophe ANTOINE
1000*269 pixels (25980 octets)(i2286) un quartier de St Véran vu depuis la ro ...
Le Raux de St Véran et son petit cimetière (c) Christophe Antoine
700*510 pixels (55379 octets)(i6126) Le Raux de St Véran et son petit cimetiè ...
Arbres à l'automne au Raux de St Véran (c) Christophe Antoine
700*514 pixels (66083 octets)(i6127) Arbres à l'automne au Raux de St Véran ( ...
 St Véran vu depuis le GR58 au dessus du Raux. (c) Christophe ANTOINE
1500*244 pixels (41487 octets)(i2285) St Véran vu depuis le GR58 au dessus du ...
. collection Serge Antoine
800*504 pixels (90210 octets)(i6070) . collection Serge Antoine
 Le Raux commune de St Véran (c) Christophe Antoine
700*244 pixels (28782 octets)(i410) Le Raux commune de St Véran (c) Christo ...
 une petite chapelle sans prétention au Raux de St Véran. Je pense que c'est la chapelle St Anne (1779)  (c) Christophe ANTOINE
500*375 pixels (22177 octets)(i2284) une petite chapelle sans prétention au ...
 Un Cadran solaire au Raux. (c) Christophe ANTOINE
280*215 pixels (7435 octets)(i1219) Un Cadran solaire au Raux. (c) Christop ...
(c) queyras.aparcourir.com