Recherche aide  
  Accueil > Guillestre

A Proximité
sites proches -2km
hébergement
Les hôtels
Les gîtes et refuges
Les campings
chambre d'hôte
meublés
Géographie
Villes et villages
Les Lacs
Cols
Sommets
Activités d'été
circuits été
Randonnées pédestres
Escalade
VTT
Cheval,animaux
musées et curiosités
Autres activités
Activités d'hiver
circuits hiver
Ski de Randonnée
Ski de fond
Raquette
musées et curiosités
Autres activités
Photos
Randonnée virtuelle
Album photos
Vues d'ailleurs
Planche contact
Proposer une photo
Espace membre


GuillestreGuillestre : Catégorie: village ou lieu dit fiche f310  (17236 hits)
Fiche gérée par Christophe Antoine Fiche Validée
 
Approche, locatisation, cartes:
 
carte
A proximité : Guillestre
Secteur: Gorges du Guil
Localisation sur la carte régionale ou Google Map
<- Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte



AUTRES CARTES :

Carte locale

Carte historique de
Cassini

Photos satellite
Landsat
Description:
 

Office de tourisme 04 92 45 04 37

 

Son histoire (Guillestre) :

Altitude 1004 mètres (à l'église), Guillestre, aux confluents du Guil (Guil ou Gil est peut-être le nom de ruisseau ou rivière en celte ; "Guil extra" ; en dehors du Guil) est une porte du Queyras qui domine la Durance. Bien ouverte au Sud, sur des pentes où pousse la vigne, elle a été une place forte dont les remparts datent du XIVème siècle et dont les rues étaient étroites, avec un habitat tassé, verrouillé par des portes fortifiées.


Les fortifications n'ont pas empêché Guillestre d'être prise et reprise au temps des guerres de religions. Vauban a préféré construire Mont-Dauphin comme site de défense.


On relève Guillestre parmi les lieux d'implantation romaine : on a retrouvé des pièces dans des jardins de Guillestre et près de là, à Panacelle, sur le chemin de Peyre-Haute, un berger a découvert un trésor de fibules, de colliers, de bracelets.


Guillestre, au XIXème siècle, a subi le déclin régional. 1754 habitants en 1836, 1374 en 1906, 1016 en 1936. (près de 2000 en 1992, 2279 en 2002).
Mais, bénéficiant de sa situation, avec le chemin de fer arrivé en 1883 à Mont-Dauphin et avec la route de la Combe, ouverte vers le Queyras en 1856, Guillestre a renforcé sa position commerciale ; la population progresse (1503 en 1962, 2004 en 1990), dans ce chef-lieu de canton rattaché maintenant à Briançon. Son territoire s'étend jusqu'à 10 km au delà des gorges du Queyras (hameau de Bramousse).

 

Les fêtes (Guillestre) (haut page):

  • Marché tous les lundis.
  • Début juin ; foire aux plants.
  • En juillet : fête du cuir et du bois.
  • Fin juillet début août, festival de musique "entre Guil et Durance"
  • 15 août : fête patronale.
  • En août marché du cuir et des bijoux.
  • Mi octobre, soirée polenta (Guillestre est jumelée avec Torre Pellice en Italie).
  • Octobre : lundi de la St Luc : foire
Bibliographie (Guillestre) (haut page):

  • "Guillestre mon pays", A. Guillaume (ed. des cahiers de l'Alpe, 1962)...
Toute la bibliographie du Queyras :Bibliographie

Promenades alentour (Guillestre) (haut page):

  • Le plan de Phazy (40 mn) où l'eau sort de terre à 25-28 degrés. Ces eaux sont considérées comme thérapeutiques. En 1824, le département des Hautes-Alpes fit construire une rotonde qui abrite une exposition artisanale en été.
  • Les villages de St Crepin et de St Clément.
  • Montdauphin-Eygliers (45 mn).
  • Sur l'autre rive de la Durance, à Réotier, les concrétions d'une autre source minérale thermale ou "fontaine pétrifiante" à forme de bête fantastique qui, malheureusement, a perdu sa tête récemment.
  • Les gorges du Queyras : la maison du Roy par l'ancienne route (1h30).
  • Des sentiers GR balisés à partir de la ville.
  • Table d'orientation de Peyre Haute, sur la route de Vars (1h30)..
A voir (Guillestre) (haut page):


Les remparts, vestiges du XIVème siècle (voir la tour d'Eygliers) et 4 portes enferment une ville râblée aux petites places avenantes. La cité vaut d'être vue et de n'être pas délaissé en roulant sur une "déviation" certes bien salutaires (ouvertes en 1993) qui la sauve d'un trafic lourd et bruyant ; on s'arrêtera à l'église N.D. d'Aquillon, construite entre 1507 et 1532 en marbre rose provenant de carrières proches ; son porche intéressant (comme à St Véran et à Abriès) est constitué de deux colonnes portées par des lions. On remarquera aussi la qualité de la serrure de la belle porte de bois. Tout près, la chapelle des pénitents.
En direction d'Eygliers la "rue des masques", passe entre des rochers "figuratifs" (masc = sorcier, en provençal)

 



Conseils & compléments(haut de page):
 
  • pays-du-guillestrois.com/
  • météo
  • Conseils & avertissements
  • Caches à proximité (Géocaching: une activité entre chasse au trésor utilisant un gps et course d’orientation qui fera la joie des petits et des grands.
  • Penser à consulter les publications et blogs , les commentaires, le forum pour y trouver des informations complémentaires (rubrique "recherche sur le site" à gauche)

Les commentaires (haut de page):
 
liste des commentaires aide 1 à 2 | actualiser la page
29-01-2005  
www.antiquemapsandprints.com/p-5864.jpg une vieille gravure WILLIAM HENRY BARTLETT (1809-1854)illustrateur topographe. (anonyme) les gorges du Guil (anonyme)
29-01-2005  
www.antiquemapsandprints.com/p-5865.jpg une vieille gravure WILLIAM HENRY BARTLETT (1809-1854)illustrateur topographe. (anonyme) les gorges du Guil (anonyme)


carnets de voyage ou rando, ou publications associées (haut de page):
 
Proposer ici votre : publication - Actualité/infos - carnet de rando ou visite - aide


pas de publication pour cette rubrique et les critères demandés
Recherche par google
Guillestre la place Albert. collection Serge Antoine
1000*700 pixels (219245 octets)(i6065) Guillestre la place Albert. collection S ...
 Le très beau cadran solaire à Guillestre. (c) Christophe ANTOINE
500*327 pixels (23597 octets)(i2020) Le très beau cadran solaire à Guillestr ...
(c) queyras.aparcourir.com